↑ Retour à Situation

Patrimoine

Patrimoine bâti et architectural à Courcouronnes

COURCOURONNES, Notre-Dame de la Nativité

Notre-Dame de la Nativité-COURCOURONNES

La Ville de Courcouronnes compte, au Centre, un patrimoine historique intéressant à l’échelle locale parce qu’il témoigne des origines et de la vie du petit village de 200 habitants : l’église Notre-Dame de la Nativité, une borne royale, la Ferme du Bois Briard ou encore l’aqueduc de la Vanne. Au Canal, le patrimoine architectural, souvent méconnu, et de nombreuses sculptures réalisées par des artistes contemporains constituent également des témoignages intéressants de la construction de ce quartier.

Courcouronnes, c’est aussi un patrimoine contemporain important et parfois exemplaire, qui compte évidemment des sculptures et des œuvres d’art, mais aussi un paysage architectural moderne, riche et varié.

Les sculptures qui ornent les quartiers.

La Dame du Lac
Située en plein cœur du parc du Lac, cette sculpture de 17m de haut est l’œuvre de SZEKELY qu’il a réalisée en 1975. À l’origine la Dame du Lac était prévue pour que l’on puisse faire de l’escalade, conférant à cette œuvre d’art une dimension fonctionnelle et populaire, loin de l’élitisme souvent injustement attribué à ce type de créations contemporaines. Se reflétant dans l’eau du Lac comme une femme dans un miroir, ce monument élégant est devenu le symbole de la commune.

COURCOURONNES

sculpteur Marta PAN

Signal
Plus connu sous le nom de « flamme », situé à l’entrée nord-ouest du parc du Lac, en face de la maison médicale. Cette sculpture sur socle, qui date de 1984 et que l’on doit au sculpteur Marta PAN, est haute de 8m. Elle s’impose dans le décor, non seulement par sa couleur pourpre, mais aussi par l’originalité de sa forme qui vient ponctuer le paysage d’une virgule insolite. L’artiste la définit comme la permanence de l’esprit.

Oiseau Briard
Située sur l’avenue du Lac, précisément sur le terre-plein dans la perspective du Lac, cette sculpture en métal inox sur socle, est l’œuvre de POIX réalisée en 1990. Elle évoque l’envol de la pureté.

Mappemonde 1789
Conçue en 1989 à l’occasion du Bicentenaire de la révolution, cette sculpture de MOLINARI a été réalisée en partenariat avec les habitants qui ont apporté leur contribution artistique. En effet, cette sphère de ciment plâtre est ornée de carrés représentant des figures moulées avec le concours de Courcouronnais. Elle représente tous les symboles des grands principes révolutionnaires.

Couple qui danse
C’est en 1983 que le sculpteur MILOSEVIC a dressé ces deux silhouettes enlacées dans la cour de la Mairie, côté route de Versailles. Cette sculpture monumentale en cuivre est haute de 3m. C’est une très belle allégorie de l’amour physique et de la poésie qui se dégage du galbe des corps.

Tête de Georges Brassens
Mosaïque bleue rehaussée d’ocres représentant la tête du chanteur et que l’on doit à DIAZ en 1986. Cette œuvre se trouve rue G. Brassens sur le fronton du lycée du même nom.

Signal d’entrée
Il s’agit d’une sorte d’accident vertical à l’entrée du gymnase du Grand-Chêne, rue du Marquis de Raies, et qui est l’œuvre de FOUCHÉ en 1986.

COURCOURONNES-centre social Brel-Brassens

Jacques Brel

Jacques Brel
Cette statue en inox qui date de 1986, représente le chanteur bras tendu. Cette œuvre de POIX accueille les visiteurs du centre social Brel-Brassens et est aussi l’un des emblèmes majeurs du quartier du Canal.

Passerelle
En continuant sa route jusqu’à l’entrée de l’école Jacques Brel, on peut apprécier la singularité de la passerelle vitrée avec portique tubulaire, réalisée en 1984 par l’architecte REYNAUD. Cette réalisation de 3 mètres de haut et de 12 mètres de long, contraste avec les faïences vertes de l’école maternelle et les jaunes de l’école élémentaire.

Sphère
C’est un plâtre ciment sur grillage de 3 mètres de diamètre, de couleur rouge sur lie de vin et qui représente une sphère creuse avec effet d’escalier en lucarne intérieure. Cette œuvre qui date de 1983 et que l’on doit à l’architecte plasticien WEIL est également sur le Mail Marchais-Guesdon à l’entrée des deux écoles.

Disque Fontaine
Cette œuvre de 1984 dont l’auteur est l’architecte plasticien KULUNDZIC, représente un double disque croisé de briques brunes et violettes. Située place des Plaquères, vers l’impasse des Journaliers, elle présente un ruissellement d’eau sur les 4 côtés et un écoulement sur un socle pavé.

À Louise Michel
Située sur la place Jacques Monod, au fond du hall de l’Hôpital, l’œuvre représente la tête et le buste de la marraine du centre hospitalier sur un panneau pyrogravé. Ce portrait qui date de 1986 a été réalisé par le sculpteur MORENO ROBLEDO.

COURCOURONNES-Tête d'Orphée à la Lyre

Tête d’Orphée à la Lyre

Femme
En 1987, le sculpteur FESSARD a réalisé un moulage en ciment blanc d’un original d’une hauteur de 1m70. Cette œuvre est située rue du Pont-Amar, à l’entrée de la crèche.

Les Terrasses d’Ariane
Il s’agit d’une composition de bosquets denses et de plateaux réalisée par CHOQUET, un ancien paysagiste d’EPEVRY. Cette réalisation verte est située dans la descente de l’allée de la Fanette, vers la rue François Truffaut.

Tête d’Orphée à la Lyre
Le talent de Jean Marais, le comédien, ne se limitait pas à la tragédie, car nous avons la preuve à Courcouronnes qu’il existait un Jean Marais sculpteur. En effet, deux fers forgés géants, de couleur bleue sur fond brique rouge sombre, ornent le mur de la résidence Orphée. Cette réalisation, à partir d’une maquette de l’acteur, est située place Cocteau et constitue un hommage au poète cinéaste.

La Mosquée, l’une des plus grandes d’Europe

MosqueeSa conception architecturale très élaborée est dans la pure tradition arabo-musulmane contemporaine : stuc, mosaïques, marqueteries et bois sculptés, sols dallés de marbre… La construction de cet édifice, qui compte parmi les plus grands lieux de culte musulman d’Europe, s’est achevé en 1994 après 10 ans de travaux. Un somptueux décor, réalisé par les meilleurs artisans d’art marocains et une grande salle de prière qui peut accueillir près de 1500 fidèles chaque vendredi.


Mentions légales et crédits | Nous contacter
©2017 Ville de Courcouronnes