↑ Retour à Cadre de vie

Propreté, voirie

La propreté de la voirie et des espaces publics coûte plus de 350000 euros par an à la Ville, et donc aux Courcouronnais. Afin de bénéficier d’un cadre de vie agréable, chacun d’entre nous doit adopter un comportement responsable et citoyen, notamment en matière de propreté.

Tags

Véritables agressions visuelles, les tags ne sont pas une expression artistique : ce sont purement et simplement des dégradations de notre environnement, passibles d’une peine de travail d’intérêt général ou d’une amende pouvant aller jusqu’à 3750 euros pour dégradation de bien public !

Le nettoyage de la voirie

La Ville nettoie régulièrement les espaces publics. Pourtant, participer à la propreté de notre cadre de vie, c’est l’affaire de tous. Mais trop de gens trouvent encore qu’il est plus facile de jeter un papier ou un paquet de cigarettes par terre, plutôt que de le déposer dans l’une des 160 poubelles implantées en ville. Pourtant, ce manque de civisme peut coûter cher : la loi prévoit une amende maxi de 150 euros pour dépôt de déchets sur la voie publique.
Enfin, on ne le sait pas toujours, chacun doit assurer le nettoyage du trottoir devant chez soi. En effet, comme le stipule le Règlement Sanitaire Départemental : « il doit être effectué par les propriétaires, les concierges ou les locataires au droit de leur habitation (feuilles mortes, papiers, neige, verglas…) ».

Déjections canines.

Tout le monde est d’accord : ça n’est jamais agréable de croiser une déjection canine, encore moins de marcher dedans ! Et pourtant, on ne peut pas dire que nos trottoirs et nos espaces verts soient épargnés… La loi est très claire sur le sujet : « les fonctions naturelles des animaux domestiques ne peuvent être accomplies qu’aux emplacements signalés et aménagés à cet effet ou dans les caniveaux des voies publiques, à l’exception de ceux qui se trouvent à l’intérieur des passages piétons ou des emplacements d’arrêt des véhicules des transports en commun ».
La Municipalité a déjà installé trois sanicanins, dans des lieux de promenade fréquentés. Dans tous les cas, chaque propriétaire de chien doit se munir d’un sac et ramasser les crottes de son compagnon qui se serait laissé aller sur le trottoir, sous peine d’encourir une amende de 90 à 200 euros. Etre un maître responsable, c’est aussi ça.

Véhicules épaves

Sur le territoire communal, la Police Municipale est compétente pour l’enlèvement des véhicules épaves ou gênants. Chaque année, elle fait ainsi procéder à l’enlèvement de près de 200 voitures abandonnées sur les parkings. Certaines sont parfois volées, mais le plus souvent ce sont les propriétaires eux-mêmes qui les abandonnent. Si une voiture garée sur votre parking vous semble abandonnée ou se dégrade, n’hésitez pas à prévenir la Police Municipale le plus rapidement possible. En effet, un délai de 15 jours est nécessaire pour qu’un véhicule immobile puisse être considéré comme une épave et légalement enlevé. Plus tôt ces véhicules sont signalés, plus vite notre environnement en est donc débarrassé.
Signalons également que la rue n’est pas un atelier et que faire de la mécanique sur la voie publique est strictement interdit.

Affichage sauvage ou réglementé

Outre des réglementations nationales et départementales, la Ville a pris un Arrêté qui réglemente l’implantation des panneaux publicitaires : les grands (4x3m) comme les petits qui prolifèrent dans les jardins.
De même, l’affichage en dehors des endroits prévus à cet effet, et plus particulièrement sur le mobilier urbain (candélabres, feux de signalisation, etc.), est strictement interdit. Plusieurs espaces d’affichage libre sont implantés à Courcouronnes.


Mentions légales et crédits | Nous contacter
©2017 Ville de Courcouronnes